PATGO

Photographe Voyageur


" PEUPLES D'AILLEURS"

THAÏLANDE / Février 2019



Sensations de voyage...

       Thaïlande / Février 2019

 

       "Sawatdee" bienvenue comme on le dit en Thaïlande. L'histoire de ce pays est dominé dés le XIème siècle par la migration massive de l'ethnie Thaï ou Taï Siam originaire du Yunnan au sud de la Chine. A cette époque l'empire Kmer dont la capitale était Angkor s'étendait alors sur la péninsule Indochinoise ( Laos, Cambodge, Viêt-Nam) .Les Kmers appelèrent ces nouveaux venus Syama mot Sanskrit signifiant "brun" ou "foncé" et qui est à l'origine du nom Siam (bel anagramme du mot amis dénomination du pays pendant plusieurs siècles. Ainsi, le royaume de Siam installé en 1350 fondît des capitales qui furent successivement Ayutthaya, Thomburi puis Bangkok

      Mégalopole de 18 millions d'habitants, Bangkok  est la capitale politique, culturelle et économique de la Thaïlande. C'est surtout le siège de l'autorité religieuse et de la monarchie qui incarne l'unité de la nation. Les Thaïs l'appelle Krung Thep qui veut dire cité des anges. Ville bouillonnante, chaos urbain, perpétuellement embouteillée et polluée Bangkok est pourtant nommée la Venise de l'Orient. En effet, la Thaïlande (nom donné en 1939 et pays jamais colonisé ) est traversée par le Chao Praya, fleuve majestueux qui prend sa source dans l'Himalaya et termine sa course à Bangkok par des innombrables petits canaux appelés klongs. Sur des centaines de kilomètres ces canaux tapissés de jacinthes d'eau et d'une végétation luxuriante se faufilent au plus profond de la ville effleurant ici des maisons sur pilotis, là des petits marchés flottants, plus loin des temples pimpants, des enfants qui se baignent, des pêcheurs contemplatifs...Ce fleuve est vie et ses réseau sont restés incroyablement authentiques où rien ne semblent avoir changé depuis des siècles. Le long du fleuve, à 200 kms au nord de la capital, Phra Nakon Sri Ayutthaya "la "ville sainte d'Ayutthaya" cernée par les eaux est une immense cité archéologique classée par l'UNESCO. Le retour  sur Bangkok en bateau par le fleuve Chao Praya en fin de journée est un ravissement de paysages et un poste d'observation idéal afin de découvrir la vie quotidienne des Thaïs.

       Mais la Thaïlande à 1000 kms au sud de la capitale, ce sont aussi des centaines d'îles paradisiaques comme Ko Ya Noï et Ko Ya Yaï. (Ko signifie île).  Situé dans la baie de Phang-Nga, ce parc maritime protégé et géré par ces habitants est souvent comparé à la baie d'Along au Viêt-Nam. En effet ces multiples pitons, falaises et îlots aux formes insolites où se cachent de magnifiques et tranquilles petites criques de sable blancs sont un lieu idéal pour observer la multitude de poissons multicolores. Ajoutez-y une végétation luxuriante, saupoudrez le tout d'une faune abondante et vous obtiendrez l'un des sites les plus somptueux de la Thaïlande étonnamment épargné par le tourisme de masse malgré la proximité de la tapageuse ville de Phuket. Encore plus au sud à proximité de la Malaisie, et malgré sa renommée médiatique Ko Lanta possède un parc national appelé le Mu Ko Lanta. Situé sur la pointe sud de l'île, la route côtière véritable montagne russe et de virages serrés effectuée en scooter dévoilent d'impressionnants panoramas: lieu sauvage fait d'une nature intacte, criques de sable fin et de sublimes eaux turquoises...

       Appelé  Muang Thaï  " le pays des hommes libres" par ces habitants, la Thaïlande est un royaume de lumière, un hymne végétal multicolore et grandiose et aussi le pays du sourire…

                                                                                                                                  Patrice GONDY